Para bailar la bamba !

Et oui j’ai réussi à retrouver une veille chanson par hasard. Mais comme souvent la musique reste dans la tête et on reprend du plaisir à l’écouter.

Donc La Bamba est un air traditionnel Mexicain, (plus précisément un chant de mariage) originaire de Vercacruz, à l’est du Mexique.

Historique:

Le 16 ou 17 mai 1683, les cloches d’une  hacienda de Malibrán sonnèrent pour signaler l’approche du célèbre pirate Hollandais  Laurens de Graaf. Cela inspira un joueur de guitare surnommé « El Guaruso », une chansonnette sur la mélodie de ce qui allait être celle du refrain de La Bamba, et qui pourrait être un air des soldats de la marine espagnole. Tout les hommes devait se rendre à la mer pour se préparer à combattre les pirates. Doña Beatriz del Real a demandé à son majordome ce qu’il comptait faire et il lui a répondu : « Yo no soy marinero, pero aquí seré » (« Je ne suis pas marin, mais je serai ici »).

Finalement les pirates accostèrent ailleurs, et l’on eu pas à se battre. On organisa un fête et « El Guaruso » composa et interpréta pour l’occasion une chanson, « La Bamba », mot qui signifie fête dans une langue africaine.

Depuis cette époque la chanson n’a cessé d’être reprise dans diverse variante, le chanson pouvant recevoir de nouveaux couplets à chaque nouvelle interprétation.

Les plus connu reste celles de Ritchie Valens en 1958 dont parle le film « La Bamba » interprété à cette occasion pas Los Lobos en 1987. Il y’a aussi Dario Moreno chanté en Français et bien d’autre encore (Qui a dit la Star Academy ?).

Mais sans plus attendre je vous propose de la réécouter venant du film « La Bamba »

Source: Wikipedia